Mon compte

Search
Close this search box.
Votre panier
Votre panier

Qui suis-je ?

Derrière Senga Lab se cache Agnès.

Ayant toujours utilisé des savons solides, en 2019 je m’intéresse de plus près à la savonnerie artisanale.

Adorant les activités manuelles et l’artisanat, je fais un premier stage de savonnerie et distribue mes créations à mon entourage qui les adopte tout de suite.

Il n’en faudra pas plus pour me décider à me lancer dans une reconversion professionnelle, passant de la géologie à la savonnerie. Je suis alors un ensemble de formations sur la saponification à froid, la cosmétique naturelle et la réglementation associée.

Deux ans après cette décision, Senga Lab voit le jour.

À travers mes savons, je souhaite créer des produits sains pour la peau et pour la planète, et en même temps beaux pour les yeux.

Mes savons sont formulés pour respecter le film hydro-lipidique de la peau grâce à leur surgras et à la glycérine qu’ils contiennent naturellement.

Je souhaite proposer une cosmétique alternative en utilisant des ingrédients éco-responsables et naturels et en assurant la transparence sur la composition de mes savons. Ils ne contiennent aucun produit pétro-chimique de synthèse : parabène, EDTA, PEG, silicone…

Plus qu’un simple produit d’hygiène, je veux que mes savons, en plus d’apporter du bien être à la peau, soient un plaisir pour les yeux et puissent servir de cadeaux pour sensibiliser de plus en plus de personnes à ces produits sains.

Dans cette optique, mes savons sont tous fabriqués entièrement à la main,  dans mon chalet-labo, en petites quantités. Ce sont des produits artisanaux et chaque pièce, réalisée avec minutie, est unique.

Méthode de fabrication

La méthode que j’utilise pour fabriquer mes savons est la saponification à froid ou SAF en abrégé. Il s’agit d’un procédé servant à fabriquer des savons surgras, enrichis en glycérine, naturellement issue de la réaction chimique de saponification.

Plus en détail, la saponification consiste à mélanger un corps gras (huile ou beurre) avec un agent alcalin (soude), ce qui donne du savon et de la glycérine (celle-ci est naturellement intégrée dans le savon)

La saponification à froid est un procédé très peu gourmand en énergie et en eau, qui ne produit quasiment aucun déchet, et qui préserve les qualités du savon.

Cette méthode utilise très peu de chaleur et d’eau contrairement au procédé industriel dit « à chaud ». Dans ce dernier, le savon est cuit pendant 10 jours à 100°C pour accélérer le processus. Le savon est ensuite lavé à grande eau pour retirer l’excès de soude et extraire la glycérine qui est revendue séparément. Cela explique que les savons de grande surface soient décapants et donnent des sensations de tiraillement sur la peau.

Avec la saponification à froid, les savons sont fabriqués sans être chauffés, ni rincés, et l’intégralité de la glycérine obtenue est conservée dans le savon. Elle représente en moyenne 8% du poids du savon fini, ce qui permet d’obtenir un savon au fort pouvoir hydratant.

De plus, tous les savons sont surgraissés au minimum à 6%, c’est-à-dire qu’une partie des huiles n’est pas transformée en savon, ce qui rend le savon encore plus nourrissant pour la peau.

Afin de promouvoir cette méthode, je suis adhérente à l’Association des Nouveaux Savonniers, un groupement d’éco-savonniers responsables. 

Chacun de nous met en œuvre la charte de la saponification à froid. N’hésitez pas à cliquer ici pour consulter la charte.

Ingrédients des savons

Dans mes savons, toutes les matières premières d’origine végétale sont issues de l’agriculture biologique (huiles, beurres, huiles essentielles, additifs végétaux).

Chaque savon est composé en moyenne de

85 % d’huiles et beurres végétaux

Les huiles et beurres sont bio et vierges, obtenus par première pression à froid, afin de conserver leurs qualités cosmétiques. Elles vont permettre d’avoir un savon dur, moussant et nourrissant

12,5 % d’eau

J’utilise l’eau du robinet. J’ai choisi de ne pas utiliser d’eau déminéralisée car je considère que cela est trop générateur de déchets liés aux contenants en plastique.

0,5 % de colorants et additifs naturels

Exclusivement d’origine minérale ou végétale, ils sont tous bio sauf les non certifiables (ocres, charbon, argiles).

2 % d’huiles essentielles bio dans certains savons

Elles servent de parfum dans les savons qui en contiennent.

La soude caustique, ingrédient indispensable à la réaction de saponification,  est totalement absente du produit fini.

En effet, dans un savon saponifié à froid, les recettes sont formulées de manière à ce que la soude soit totalement transformée en savon. Pour cela, on ajoute toujours plus d’huiles que nécessaire, par rapport au besoin de la réaction chimique. La partie de ces huiles végétales non saponifiées s’appelle « le surgras ». Ce surgras permet de nourrir et réparer le film hydrolipidique de la peau.

Grâce à ces ingrédients bio et naturels, tous les savons sont entièrement biodégradables et ont un faible impact écologique.